Décès de Monsieur Jean Vanier, fils du Général Vanier et fondateur de l’Arche

C’est avec une grande tristesse que le Régiment a appris le 30 avril dernier, le décès de Monsieur Jean Vanier, fils du Général Vanier, héro bien connu au Régiment.

Jean Vanier est à la fois le fondateur de « l’Arche », une organisation caritative offrant un hébergement aux personnes souffrant d’un handicap intellectuel et de « Foi et Lumière », des communautés permettant aux personnes rejetées et marginalisées de trouver un endroit d’appartenance leur permettant d’établir des contacts humains. L’Arche est présente dans 38 pays et compte 154 communautés. En ce qui concerne Foi et Lumière, ce sont 1500 communautés réparties dans 83 pays qui prennent soin des démunis en leur apportant aide et réconfort.

La bonté et le dévouement de Jean Vanier ont inspiré de nombreux individus à faire comme lui et à donner temps et argent pour des personnes dans le besoin. Son œuvre ne s’est pas arrêté avec la fondation de ces deux organismes. Il a aussi servi d’inspiration pour le mouvement Intercodia, qui invite les étudiants à prendre contact et à vivre avec des personnes pauvres et diminuées dans des pays en voie de développement.

Pour souligner son travail continu, Jean Vanier s’est vu remettre plusieurs prix tels que; Compagnon de l’Ordre du Canada (1989); Grand Officier de l’Ordre national du Québec (1992);  le Prix International Paul VI, remis par le Pape Jean-Paul II, en Italie (1997); le Prix du Rabin Gunther Plaut « Humanitarian Award » (2001); le Prix Templeton à Londres (2015) et Commandeur de la Légion d’Honneur de France (2016), pour ne nommer que ceux-là.

C’est un Grand Homme, avec un cœur plus grand que nature qui nous a quittés. Les funérailles de Monsieur Vanier seront célébrées le 16 mai prochain en l’église de Trosly-Breuil, en France. Le Royal 22e Régiment désire transmettre ses plus sincères condoléances à son frère Michel Vanier, de la région de Montréal, ainsi qu’à toutes les personnes ayant œuvrées avec, ou côtoyées, cet homme d’exception.

Fidèle à sa devise régimentaire, nous vous disons Monsieur Vanier, Je me souviens… 


Le major-général Forand (ret), alors Colonel du Régiment, et le capitaine Ghislain Laverdière, ancien capitaine-adjudant du Régiment,
font la rencontre de Monsieur Jean Vanier, lors du voyage en France marquant le 100e anniversaire du Régiment, en 2014.