Vous n'avez pas le grade requis

êtes-vous connecté ?
Retour avis de décès

/ 26 décembre 2020 Maj Gilles Linteau, CD (ret)

26 décembre 2020

Maj Gilles Linteau, CD (ret)

C’est avec regret que nous vous informons du décès du Maj Gilles Linteau, le 26 décembre 2020, à l’âge de 67 ans.

Natif de Loretteville, le Major Linteau s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes le 10 septembre 1980. Il effectue sa formation d’officier à Chilliwack en Colombie-Britannique. Une fois celle-ci terminée, il est muté au 1er Bataillon du Royal 22e Régiment à Lahr en Allemagne le 15 juillet 1983. Une fois en poste, il est affecté en tant qu’officier de renseignement de l’unité. Après une année et demie, il devient commandant adjoint de compagnie d’infanterie.

Après 3 années passées en Europe, il est de retour à Valcartier et affecté au QG de la 5 GBMC où il y passe les deux prochaines années. Suivant ses deux années, il ira effectuer son cours de major. Une fois terminé, il sera transféré au 3 R22eR et est muté en tant qu’adjoint de la compagnie des services de l’unité. À l’été 1990, il sera déployé deux mois avec l’unité lors de la crise d’Oka. En début d’année 1991, il est promu au grade de major et est employé comme major de compagnie d’infanterie.

Le 11 février 1992, il quitte le Canada avec l’unité afin de participer à la mission canadienne des Nations Unies sur l’île de Chypre. Il sera de retour au Québec le 24 août 1992. Tout juste un an après son retour au pays, il repart de nouveau en mission. Cette fois ce sera en ex-Yougoslavie, où il agit en tant que commandant de la compagnie des services. Il quitte Valcartier le 15 octobre 1993 et sera de retour au Canada le 15 avril 1994.

Suivant son retour au pays, il est muté à l’École des officiers de Chilliwack en tant qu’instructeur. Cependant, après un an, il quitte la Colombie-Britannique pour aller suivre son cours de Lieutenant-colonel à Toronto. Suite à cette formation, il est muté à Kingston au QG de la 1ere Division canadienne. Il prendra part au rapatriement de l’équipement qui était au Rwanda du 15 novembre 1996 au 31 décembre de la même année.

En 1997, il est muté au Centre Lester B. Pearson pour le maintien de la paix à Cornwallis en Nouvelle-Écosse où il passe les deux prochaines années. Suivant cette mutation, le Major Linteau est muté à Bielefeld en Allemagne en 1999, avec l’unité d’action rapide de l’OTAN, comme officier d’état-major. Au même moment, des troubles ont lieu au Kosovo et il est déployé avec une force de stabilisation. Il y passera deux mois et demi.

Le 15 juillet 2002, il est transféré à Evere en Belgique dans un QG de l’OTAN pour travailler en partenariat avec l’armée ukrainienne sur le développement d’un projet de réduction de leurs Forces armées. Il sera de retour au Canada à Kingston le 12 juillet 2004, comme instructeur au Collège militaire royal. Après deux années, il est muté à Montréal en tant que coordonnateur de la garnison Longue-Pointe le 1er mai 2006.

Le 20 juillet 2007, il quitte de nouveau le Canada en direction de l’Afghanistan. Suite à son arrivée en mission, on lui remet le grade intérimaire de lieutenant-colonel et il passera les dix prochains mois à faire la liaison entre le gouverneur de la province et les autorités militaires de l’OTAN en présence. À son retour au pays le 15 mai 2008, il est envoyé à Toronto en gardant le rang  LCol intérimaire dans la position de Chef d’état-major de la 32ieme Brigade pour une année.

Le 12 août 2009, toujours au grade de Lcol intérimaire, il quitte de nouveau le Canada en direction de Bydgoszcz en Pologne, où il est affecté au JFTC (Joint Force Training Centre), l’une des deux écoles de l’OTAN  qui prépare les militaires qui seront déployés dans les QG en Afghanistan. Il y enseigne les aspects tactiques et opérationnels. Il y travaille pendant quatre années et c’est à son retour au pays qu’il prend sa retraite le 18 octobre 2013, des Forces armées canadiennes après plus de 33 années de services.

La famille recevra les condoléances en présence des cendres, le dimanche 25 avril 2021 de 11 h 30 à 14 h au Centre funéraire J.N. Rousseau, 770, boul. Louis-Fréchette, Nicolet, J3T 1V5. Une liturgie de la parole sera célébrée suivant les condoléances le jour même.

Le drapeau régimentaire sera mis en berne le dimanche 25 avril 2021.

Pour de plus amples renseignements, veuillez appeler au 418 694-2800, poste 2901.

Je me souviens.

# 00322

X